Pourquoi est ce important d’apprendre à guérir la douleur émotionnelle ?

Guérir la douleur émotionnelle dans cette période est très opportun compte tenu de ce qui se passe dans notre Monde extérieur.

Nous vivons aujourd’hui une période de grande transition et que nous en soyons conscients ou pas , cette transition planétaire impacte chacun d’entre nous .

Nous avons vécu depuis notre conception et dans nos anciennes vies des traumas, des stress, nous avons engrammé des croyances, des conditionnements qui nous limitent dans notre évolution, et tous ces traumas, ces stress créent en nous des blessures qui engendre de la douleur émotionnelle.

Or dans notre quotidien, nous allons vivre des situations diverses, des épreuves de vie, qui vont aller appuyer sur nos blessures intérieures non guéries. Ainsi pour nous éviter de nous faire balayer par toutes ces douleurs émotionnelles, il est important d’apprendre à aller voir ces peurs, ces doutes, ces vulnérabilités, ces blessures. Car si nous n’allons pas les voir , elles seront utilisées contre nous.

Développer sa liberté intérieure c’est, de ne pas se laisser dérailler émotionnellement et mentalement par la souffrance extérieure car cette souffrance extérieure peut faire vibrer en nous des blessures et des traumas non guéris.

Nous n’avons pas appris à nous ouvrir à nos blessures, nos émotions , au contraire , nous avons appris à garder, à enfouir au fond de nous, cela  crée des failles, des plaies ouvertes, des mécanismes d’auto défense contre productifs qui font que nous nous fermons à toutes ces vulnérabilités par automatisme.

Il est important d’apprendre à guérir ces parties là en nous , ces structures de l’égo négatif  pour gagner en paix, liberté et connexion à soi.

D’où viennent ces blessures ?

Tous les conditionnements de notre éducation, de notre société nous ont appris à faire des choses pour faire plaisir aux autres, à rentrer dans des cases, à montrer une image que les autres voulaient voir de nous mais qui n’était pas la notre. Et tous ces mécanismes nous éloignent de notre soi divin, nous déconnectent de qui nous sommes véritablement, et nous font marcher à contre sens.

Nous avons été obligés de faire semblant, de porter des masques qui ne nous correspondent pas toujours. Nous avons été élevés par des parents pas toujours bienveillants, parfois tyraniques. Nous avons vécu des traumatismes pas toujours reconnus , avons énormément manqué d’amour , d’affection , d’écoute bienveillante, de douceur pour la plupart d’entre nous. Tout cela a engendré des peurs, des doutes, des manques de confiance en soi, en la vie, des culpabilités, des hontes et un réel non amour de soi.

Ce qui fait qu’en général nous nous mettons une pression de fou, nous continuons à ne pas nous respecter, ne pas nous aimer et vivre en étant des « mendiants de l’amour » c’est-à-dire à continuer à faire les choses pour les autres, faire plaisir aux autres , faire ce ci ou cela car la société dit qu’il faut être comme ça, ce qui peut nous amener parfois même à nous sacrifier.

Or , il faut comprendre que tous ces comportements contre productifs nous éloignent de ce que nous souhaitons au fond de nous et réactivent nos peurs, nos manque de confiance en soi, nos manques de confiance en la vie, nos doutes et augmentent notre souffrance intérieure.

Guérir de la douleur émotionnelle nous permet l’accès à la paix intérieure

Guérir de la douleur émotionnelle mène à la connaissance de soi. C’est apprendre à aller voir en soi, tout ce qui est sombre, ses peurs, ses doutes, ses manques de confiance en soi, ses émotions négatives comme la honte, culpabilité, colère, les peurs……., pensées négatives, dialogue intérieur négatif.

Notre corps est comme une maison et qu’il est important d’apprendre à la nettoyer, en prendre soin, prendre conscience de ce que je fais rentrer en moi ou pas, de ce que je vais changer. C’est comme un jardin , si je veux avoir un beau jardin, je vais enlever les mauvaises herbes, mettre de l’engrais, arroser et planter des nouvelles graines.

Guérir de la douleur émotionnelle c’est les accueillir ses blessures pour  les transcender. Cela nous permet de gagner en paix, et liberté. Mettre de l’attention à ces parties blessées en nous, nous rend plus fort.  Prendre conscience que quand ça sort, c’est douloureux, ce sont des zones que nous avons laissé de côté, que nous avons enfoui par mécanismes de défense.

Ne pas aller voir ses zones d’ombre crée davantage de souffrance.

Enfouir engendre le fait de tasser la cocotte et crée du mal être et de l’anxiété car on sent bien qu’il y a quelque chose qui ne va pas bien en nous et on sait pas quoi faire et vous allez faire de plus en plus en plus de choses en pensant que ça va passer ou avoir accès à certaines addictions qui ne vont rien régler au final.

C’est un travail long qui s’effectue avec courage et patience. C’est un travail intérieur de libération qui nous amène vers la paix et la liberté.

Car la liberté c’est de ne pas se laisser dérailler par les autres, par ce qui se passe à l’extérieur ou à l’intérieur de soi. La liberté c’est de pouvoir développer sa capacité d’adaptation, de résilience par rapport aux situations que la vie nous propose.

Les Lois Universelles de la vie engendrent que lorsque nous attirons une situation d’inconfort, c’est pas pour nous descendre. Nous attirons ce que nous devons travailler en nous. Donc cela ne sert à rien de vouloir repousser les choses car tout ce que l’on attire comme inconfort, douleur, dans notre vie est là pour nous faire grandir et nous élever vers une meilleure version de nous-même.

Prendre conscience que la libération vient du fait que nous allons voir ces blessures, et les guérir avec amour de soi et bienveillance.

Les forces négatives nous fragilisent par nos blessures non guéries

Nous vivons dans un Monde de forces, il y a des forces de vie et des forces anti-vie, des forces de construction, des forces de destruction. Que nous en soyons conscients ou pas, nous sommes sans arrêt interférés par ces forces.

Ces forces négatives créent davantage de chaos en nous par nos failles , nos vulnérabilités.

Quand par exemple, nous laissons entrer en nous un dialogue intérieur négatif, d’auto-sabotage , nous laissons entrer en nous ces forces qui nous descendent et amenuisent notre énergie vitale. Il est important de comprendre que le but de ces forces Anti/vie est de créer en nous du chaos afin que le chaos demeure à l’extérieur.

Car une âme blessée , crée du chaos à l’extérieur, dans sa vie , ses relations.

Et lorsque nous sommes dans la souffrance émotionnelle et mentale, nous ne pouvons avoir accès à notre liberté de choix , notre discernement, et donc notre paix.

Il ne faut pas avoir peur de cela mais juste comprendre qu’il est important de reprendre la responsabilité de nos actions car elles sont soumises à la loi du Karma (loi de cause à effet).

Prendre la responsabilité de guérir sa douleur émotionnelle

Dans un premier temps, reprendre la responsabilité de ses propres agissements et réaliser qu’en fonction de nos actions nous allons nous élever ou nous descendre en vibration, et lorsque nous sommes dans de basses énergies il nous est impossible de nous connecter à notre Cœur, notre âme.

C’est pour cette raison qu’il est essentiel de travailler sur nos blessures, car c’est par ces failles que ces forces négatives vont venir nous bousculer mentalement et émotionnellement.

Elles ont accès à nous, par nos failles intérieures, nos blessures, nos traumas non résolus, ce qui est caractérisé par les structures de notre égo négatif.

Lorsque nous sommes dans une souffrance émotionnelle et mentale , nous ne pouvons pas nous connecter à notre paix intérieure, notre âme car les voiles de nos blessures nous en empêchent. Et nous ne pouvons pas avoir accès à notre guidance interne.

Travailler sur ses parties douloureuses enfouies en nous permet d’enlever l’impact que ces forces ont sur nous . Car toutes ces peurs, ses blessures seront utilisées contre nous.

La paix intérieure nous ouvre la porte de la guidance interne

Il faut arrêter de croire que votre bien être va arriver tout seul, que nos politiques vont nous amener ce bien être ou je ne sais quel autre chose ou personne.

Votre bien être dépend de vous et vous seul. Et ce bien être intérieur s’atteint en allant voir et transformer nos propres blessures, nos traumas, nos peurs…… Nous devons comprendre que tout ce que nous n’apprenons pas avec la sagesse, nous l’apprendrons par la douleur.

La guérison de nos blessures nous amène à plus de paix , plus de connaissance de soi et de connexion à soi. C’est la porte de la guidance intérieure, cette voix interne qui est propre à chacun, cette voix qui nous guide à chaque instant. Cette voix qui nous guide vers notre propre liberté.

Soyons la paix que nous voulons voir dans ce Monde, si nous voulons que notre Monde change , apprenons à nous changer nous-même, arrêtons de donner notre autorité aux autres, à notre gouvernement ou je ne sais quelle autre autorité. Cela dépend de nous et de nous seulement.

Et Le but de notre incarnation est d’évoluer et de devenir des êtres meilleurs car lorsque nous sommes sur ce chemin d’évolution , nous ressentons que nous amenons notre contribution à une nouvelle Humanité et donc que nous servons le grand Tout et cela rend heureux et en paix avec soi.

La paix s’atteint en développant l’amour de soi

Guérir nos blessures , nos vulnérabilités en développant l’amour de soi , cet amour que nous n’avons pas eu, pas reçu dans notre enfance, adolescence, âge d’adulte.

Nous devons apprendre à nous soutenir nous-même, développer l’amour de soi, la compassion pour soi, apprendre à avoir un dialogue intérieur positif.

Nous devons devenir des amis et alliés pour nous-même et développer l’acceptation de qui nous sommes, développer le pardon de soi malgré les circonstances de notre vie.

Les épreuves que nous avons vécu, les difficultés que nous avons vécu , les études que nous avons faits, les connaissances que nous avons , tout cela ne détermine pas notre valeur. Notre valeur vient du fait que nous existons en temps qu’être humain et que quoi que nous soyons nous méritons l’amour , la paix , la joie, le bonheur d’exister.

Simplement ce bonheur , cette paix , ne vient pas de la chance, cela s’acquiert avec la guérison de nos blessures, tout en cultivant les valeurs basées sur le cœur, en développant les comportements sains vis-à-vis de soi. C’est en suivant ce chemin d’ouverture du Cœur que nous pouvons nous connecter à notre âme et notre être véritable.

Prendre en main sa destinée

Il faut arrêter de croire que votre destinée est toute tracée, voilà encore une distorsion de votre égo négatif. Croire cela engendre le fait que vous ne faîtes rien, qu’il y a rien à faire , tout se fait tout seul.

Nous avons le pouvoir de changer notre chemin , notre vie et il s’agit de le vouloir et de faire les transformations nécessaires en soi et ce changement aura une influence sur tous les domaines de votre vie, vos proches , vos relations et tout le grand Plan.

Quelques pistes d’évolution

  • Apprendre à travailler sur ses blessures, ses émotions négatives enfouies et pour cela il va falloir développer l’écoute de soi, apprendre à se poser, se centrer. Apprendre à s’ouvrir à l’émotion, la blessure , la peur …….. Plutôt que d’être dans le faire, faire, faire , il va falloir apprendre à se calmer et expérimenter la lenteur, l’écoute de soi, et accueillir les émotions et ce qu’elles engendrent comme douleur, comme ressentis.
  • Prendre conscience qu’être dans le FAIRE, FAIRE, FAIRE , se donner à fond dans le travail c’est comme une addiction, cela nous empêche de nous connecter à nous-même et nos ressentis. Prendre conscience que lorsque nous sommes dans des addictions diverses ( cigarettes, drogues, alcool, sexe, nourriture, distractions…….) c’est pour combler la douleur et l’anxiété que nous ne voulons pas voir , lesquelles nous ne voulons pas faire face.
  • Développer la conscience de l’instant présent, être incarné dans son corps le plus possible. La guérison de la blessure doit se faire incarné dans son corps , c’est-à-dire ici et maintenant, si non cela reste du mental et cela n’apporte rien en terme de guérison dans le corps.
  • Changer son dialogue intérieur négatif, faire attention à l’auto-jugement , apprendre à se pardonner.
  • Calmer son système nerveux : prendre des moments de pause dans la journée, des moments de respiration profonde.
  • Prendre du recul sur les situations , les ressentis. Apprendre à se désidentifier de ses émotions et pensées négatives.
  • Développer l’observateur compatissant de soi-même, prendre de la hauteur et être dans la compassion vis-à-vis de soi.
  • Faire attention au ressassement / contrôle mental , lorsque l’on est dans son mental , on n’est plus connecté à soi, on n’est pas dans son corps.

Guérir de la douleur émotionnelle Carole M novembre 2021

Outils et conseils pratiques pour la guérison émotionnelle