Bienvenue dans la newsletter du mois d’avril 2022

Pour rédiger ce contenu, je me suis inspirée d’un article de Lisa Renée traduit par le Krystal Star Center. Le but de celui-ci est d’apporter des éclaircissements concernant les structures dans notre corps de lumière qui nous asservissent inconsciemment afin de pouvoir les démanteler et être nous-même véritablement.

Nous avons accumulé tellement de croyances négatives, de peurs vis-à-vis de nous-même, ce qui nous limitent fortement dans nos comportements et donc dans notre évolution. Faire ce qui est juste pour soi ne peut se développer que lorsque nous guérissons cette fausse image de soi, qui est caractérisée par les croyances négatives sur soi , les peurs, auxquelles nous avons donné notre pouvoir. Il est temps d’éradiquer tout ça et de développer l’amour inconditionnel et le pardon de soi. Il est temps d’écouter ses douleurs pour renaître à nouveau.

Changement de paradigmes

Nous vivons un grand changement planétaire que nous en soyons conscients ou pas et il est important pour notre propre évolution que nous nous adaptions à ce changement de paradigmes.

En effet le champ terrestre est entrain de changer, de se réhabiliter. Il y a comme une guerre entre les forces sombres, de destruction qui veulent asservir l’humanité et les forces de lumière, de vie qui veulent l’aider à se libérer. Des énergies nouvelles, de construction sont entrain de prendre place pour le plus haut bien de notre Planète et de la Race humaine. Et même si c’est quelque chose que l’on peut avoir du mal à voir ou à comprendre , c’est ce qui se passe actuellement.

Les forces négatives veulent asservir les humains par leur conscience, beaucoup d’actions sont faîtes sur cette Planète pour garder les humains dans la confusion, la peur et l’anxiété. Cela engendre un champ énergétique très perturbé, qui a un impact sur nous –mêmes et donc sur nos corps énergétiques et donc sur notre évolution. Un champ disharmonieux ne nous permet pas de fleurir et de nous expanser. Mais sachez que les forces de vie oeuvrent pour la libération de la race humaine et si vous souhaitez vivre au mieux cette période de grandes turbulences il faudra restez maître de votre véhicule, demeurez de plus en plus dans la paix intérieure et vous diriger vers une meilleure version de soi, c’est-à-dire plus vrai et authentique.

Cela engendre un travail sur soi, sur ses conditionnements, ses masques pour récupérer son Moi Essentiel.

Abandonner son faux moi pour récupérer son Moi essentiel

En même temps que notre planète se dégage de ces énergies sombres en elle, nous devons nous dégager de tout ce qui nous empêche d’être qui nous sommes véritablement c’est-à-dire des êtres libres et souverains. Ce qui veut dire que nous devons démanteler nos peurs, nos manques de confiance en soi, nos doutes, peurs de ne pas être à la hauteur, de ne pas y arriver, de ne pas réussir, de ne pas être aimé, peur de la solitude, du regard des autres et je ne sais quelle autre croyance négative sur soi ! Car tant que l’on demeure avec ces structures en soi , on n’est pas soi-même, on n’est pas libre et on se fait manipuler d’une manière ou d’une autre. Il s’agit donc d’abandonner son faux Moi.

Comment s’est formé ce faux Moi

Nous nous sommes construits par rapport à nos conditionnements du passé, par rapport aux attentes des autres, de la société et c’est ainsi que nous avons construit ce Faux Moi. Il s’est construit par rapport à ce que les autres et la société attendaient de nous afin de correspondre à des modèles pré-établis mais pas par rapport à notre nature profonde.

Combien de fois , j’entends en séance : « je fais ceci ou cela  par rapport aux autres, souvent je dis oui alors que je pense non, je voudrai prendre telle décision mais j’ai peur de le faire , peur qu’il arrive ceci ou cela, peur de blesser, peur d’être seul…. »

Ce faux Moi s’est généralement formé pour générer des murs intérieurs dans notre inconscient à la suite de traumatismes douloureux non guéris et de peurs. Ce mur de séparation qui existe entre notre esprit inconscient et notre esprit conscient cache des croyances négatives secrètes ou des peurs que nous avons accumulées sur nous-mêmes à la suite de la façon dont nous avons perçu les expériences de notre vie. Si nous pensons que nous ne sommes pas capables, pas à la hauteur, pas confiant, nous n’allons même pas essayer de changer les choses et cela va engendrer encore plus de douleurs et d’anxiété intérieure.

Pour certaines personnes, ces peurs et douleurs sont si dévastatrices qu’elles évitent d’y faire face par peur de plus de douleurs et ne pas savoir comment y faire face. Pour se cacher de cette douleur émotionnelle, elles développent des mécanismes d’adaptation pour les aider à mieux survivre dans notre Monde 3D des obligations et du stress.

Ces personnes souffrantes adoptent des comportements pour maintenir les apparences ou les attentes liées à leur système de croyances. Ces habitudes négatives se transforment en mécanismes d’adaptation qui les aident à faire face à l’anxiété qu’elles ressentent et qui est créée par la douleur et les traumatismes non guéris du passé. Ces comportements compensatoires se transforment en mécanismes d’adaptation à la peur afin de traverser la vie. Les personnes adoptent une fausse identité, qu’elles croient que les autres accepteront ou aimeront. Ce qui signifie qu’elles apposent à leur architecture énergétique une identité qui n’est pas la leur, l’identité qu’elles montrent aux autres. Ces identités sont crées pour répondre aux attentes des autres, ou aux apparences sociales.

Cela a des conséquences énergétiques sur soi ; lorsque nous ne sommes pas nous-même et que nous vivons dans l’apparence, nous ne sommes pas alignés corps, mental , esprit et nous devenons perdus, confus et très malheureux. Nous donnons notre autorité aux autres.

Récupérer son Moi Essentiel

A ce stade, il est important d’accueillir cette partie vulnérable de nous-même, ce Faux Moi qui ne se sent pas aimable, sans valeur, indésirable, ce faux moi qui a compensé les comportements pour cacher ses peurs les plus profondes. Il est temps de briser les murs de séparation et de peur de l’égo et de découvrir ce Moi Essentiel, authentique et véritable avec l’Amour inconditionnel et l’acceptation de soi inconditionnelle.

Afin de briser le masque de la fausse identité et de récupérer son Moi essentiel, nous devons faire face à la croyance négative que nous avons sur nous-même et à faire face à la douleur émotionnelle qu’elle a créé.

Le but de la guérison émotionnelle et spirituelle est de découvrir ce qu’est le système de croyances de la douleur centrale et démanteler son contrôle sur nos comportements et en particulier lorsqu’il a créé des identités doubles ou fausses comme mécanismes d’adaptation aux peurs. Cela se produit lorsque les personnes ont des identités distinctes en fonction de l’environnement dans lequel elles se trouvent. Par exemple , elles peuvent se comporter d’une certaine façon quand elles sont seules chez elles et adopter un autre comportement lorsqu’elles sont en public.

Si nous existons dans de fausses identités dans notre vie quotidienne, nous nous coupons de notre Moi Essentiel, nous étouffons nos sentiments et émotions et nous ne serons plus capables, à un moment de distinguer le vrai du faux et cela va engendrer un déséquilibre au niveau mental et émotionnel.

Identifier les croyances négatives sur nous-même pour les démanteler

Pour aborder les croyances négatives fondamentales et notre blessure profonde, nous devons nous tourner vers les frustrations et les irritations que nous ressentons dans la vie quotidienne, en écoutant le dialogue intérieur que nous avons qui est négatif sur nous-même, les autres, négatif sur nos conditions.

La blessure centrale de nombreuses personnes est générée dans les premiers souvenirs pendant leur enfance et cette douleur émotionnelle peut avoir été définie dans des vies précédentes dans des situations similaires lorsque le même thème émotionnel s’est joué et n’a pas été résolu et guéri, il est donc rejoué dans cette vie actuelle.

Nous devons apprendre à explorer la blessure profonde de la douleur et de la peur émotionnelles non cicatrisées en développant l’amour inconditionnel et l’acceptation de soi. Lorsque nous laissons cette peur demeurer en nous, notre corps se contracte et nous nous coupons de nos sentiments, nous retenant de notre communication authentique, ce qui augmente notre douleur émotionnelle et mentale.

Nos croyances autour de la famille et nos liens avec nos lignées familiales nous donneront un aperçu important et des indices sur les croyances fondamentales  négatives et les blessures avec lesquelles nous luttons et que nous avons héritées de nos parents.

Certains de nos parents, ayant eu vis-à-vis de notre éducation des comportements tyranniques, autoritaires générant de la peur, de la douleur, il est important de comprendre qu’ayant été totalement dépendants à ces adultes, nous avons du faire face à l’adaptation qui n’était pas forcément en adéquation avec qui nous étions véritablement. Lorsque la maltraitance est subie dans l’enfance, des attachements destructeurs et des liens négatifs se forment au sein de cet enfant et se prolongent à l’âge adulte s’ils ne sont pas éliminés. Nous pouvons l’observer lorsque, même à l’âge adulte, nous sommes tels des enfants face à nos parents dans certaines situations et ressentir la pression, la douleur que cet autorité nous procure.

Pour libérer le corps, l’esprit, les émotions et l’esprit d’esclavage des traumatismes induits par les parents ou les autres , nous devons prendre la responsabilité d’apprendre à nous aimer et à pardonner inconditionnellement ce qui nous est arrivé. Cet action dissout les effets consécutifs, les enchevêtrements ultérieurs que cette douleur a créé tout au long de notre vie.

En temps qu’âme éternelle, nous sommes là pour évoluer

Si nous avons cette perception d’être une âme éternelle et de venir nous incarner ici dans cette réalité afin d’expérimenter des épreuves pour en apprendre les leçons, grandir et nous purifier dans le but de nous perfectionner pour évoluer vers une meilleure version de soi plus authentique, il est plus facile de voir que la plupart des gens ont oublié qui ils sont vraiment car ils portent de nombreux masques. Il est rare de rencontrer des êtres totalement honnêtes, équilibrés et authentiques.

A cet instant, il serait opportun de se poser la question : suis-je vraiment authentique dans ma vie ? dans tous mes agissements ?

Ou allons-nous continuer à nous mentir à nous-même et aux autres et devenir des êtres qui sont incapables d’être leur propre autorité, de faire leur propre choix et d’être sous le joug d’autres êtres, d’être asservis en quelque sorte car lorsque nous ne sommes pas nous-même, nous demeurons dans l’esclavage et l’asservissement car nous agissons sans arrêt en fonction des autres, ou de systèmes de croyance qui conditionnent nos comportements pour recevoir de l’approbation ou de la reconnaissance d’autrui.

Résister au processus émotionnel de guérison nous empêche d’évoluer

Résister au processus émotionnel de guérison pour traiter notre blessure et notre douleur nous empêche d’évoluer et de nous sentir mieux. Ce processus de guérison spirituelle est organique donc il ne sert à rien de résister à cela, cela engendre plus de mal être et d’anxiété.

Notre corps a une mémoire de tout ce que l’on a vécu et la douleur centrale est le plus souvent générée dans notre cerveau et donc dans notre corps, elle est très liée au Système nerveux central.

 Si nous ne sommes pas conscients de la douleur contenue dans le déclenchement de la blessure centrale, la blessure prend le contrôle du corps et se propage automatiquement dans le Système nerveux et le cerveau.

Cela signifie qu’il est important pour chacun d’entre nous de prendre la responsabilité de nettoyer ce matériel émotionnel quand cela se présente. C’est quelque chose que nous devons apprendre à faire plutôt que de le refouler.

Développer l’amour inconditionnel de soi aide à la guérison

Pour apporter l’amour inconditionnel et le stabiliser dans notre corps et notre conscience, nous devons identifier les systèmes de croyances qui déclenchent la douleur. Nous devons nous rappeler de qui nous sommes dans notre essence spirituelle, notre Vrai Moi avant que nous ayons pris la croyance basée sur la peur que nous étions séparés de l’amour. Et dans notre essence, avant les blessures, nous étions dans la pure joie et l’amour.

Si nous sommes prêts à ressentir la blessure qui a conduit à la douleur générée par notre séparation de l’amour inconditionnel, cela nous révèle où est notre blessure dans notre corps et où se trouve le vide noir. Cela se trouve habituellement au niveau du centre du Cœur.

Une fois identifiés, les trous noirs de la douleur peuvent être remplis de la lumière de l’Amour inconditionnel et du pardon.

Pour aller au-delà des peurs fondamentales et récupérer le Moi Essentiel, cet exercice peut être utile :

Aller à la source du système de croyance : Identifiez le système de croyances négatives qui est à l’origine de la blessure , qui propage la douleur émotionnelle et mentale et qui laisse dans votre corps des sensations de peur et de rétrécissement.

Connectez-vous à votre corps physique : identifiez l’endroit où est la douleur centrale ou la plaie douloureuse peut être ressentie dans votre corps. Observez comment votre corps se contracte et se referme dans la peur lorsque vous ressentez votre douleur ou votre blessure profonde.

Observez la peur, soyez témoin : restez présent au cœur de la peur et de la douleur sans essayer de la changer ou de la déplacer immédiatement. Permettez-vous d’être pleinement présent à cette peur et cette douleur, sans croire que c’est vrai. Considérez la pour ce qu’elle est, l’égo négatif ou l’esprit prédateur.

Expérimentez la vulnérabilité tout en ressentant la douleur : soyez ouvert pour ressentir la vulnérabilité que la douleur peut vous faire ressentir, sans attribuer aucune étiquette ou valeur de bien ou de mal. Restez présent pour ressentir la douleur sous forme d’énergie, de forme pensée ou de vibration, en restant autant ouvert que possible pour en être témoin dans votre corps. Permettez-vous de ressentir la vulnérabilité émotionnelle sans jugement, observez simplement. Sachez qu’être à l’aise avec la vulnérabilité émotionnelle est une grande force.

Inondez votre être de l’Amour inconditionnel : Rappelez-vous et imaginez qu’à votre origine, vous étiez un être d’amour , éternel, avant que ces blessures, ces douleurs et ces croyances négatives sur soi n’existent. Avec votre imagination, entourez complètement la peur, le vide, la noirceur, la zone de douleur dans votre corps avec la Lumière vivante( énergie de 12e Dimension), l’amour inconditionnel, voyez-vous libre et souverain dans la pure joie, l’amour et libéré de la douleur. C’est de là que nous venons !

Abandonner la structure de la personnalité, affronter la mort de l’égo

Beaucoup d’individus craignent que s’ils abandonnent leur structure de personnalité, ils n’existeront pas. La peur primordiale fait surface lorsque nous nous rapprochons de notre véritable essence spirituelle et de notre Moi Essentiel, car c’est la mort de l’égo. Et l’esprit de l’égo a des programmes qui agissent comme des mécanismes de défense et de survie. L’égo négatif se battra pour protéger sa survie, il utilisera la tromperie pour vous empêcher de récupérer votre Moi Essentiel, votre Nature authentique. N’ayez pas peur de l’affronter de front.

N’oubliez pas d’où vous venez, votre origine, c’est l’amour, la source , nous venons de la source, c’est notre essence divine libre et éternelle.

Il est important de se rappeler de cela lorsque l’esprit de l’égo négatif attaque avec des peurs et des phobies. Afin de transcender la peur et les attaques du corps mental, restez dans le moment présent et adoptez la posture de l’observateur compatissant, observez ce qui se passe sans rentrer dans les boucles d’asservissement mental. Plus nous pratiquons cet exercice pour empêcher l’esprit de l’égo négatif de nous asservir, plus cela devient facile à mesure que nous gagnons en force spirituelle. Nous acquérons une force incroyable lorsque l’amour inconditionnel renaît en tant que notre nouveau principe unificateur. Cet amour inconditionnel nous relie à notre Moi Essentiel.

Au fur et à mesure que nous apprenons à aller voir nos systèmes de croyances négatifs envers nous-même, les peurs, les blessures, les douleurs dans notre corps de souffrance et que nous apprenons à développer cet amour inconditionnel vis-à-vis de nous-même, nous nous guérissons et nous ne laissons plus l’autorité à ces peurs , ces blessures, ces douleurs de nous malmener. Progressivement la fausse identité, le faux Moi restera en arrière plan, il ne sera plus la force motrice de votre vie et c’est votre Moi essentiel guéri et réhabilité qui brillera à nouveau et qui de part sa nature profonde, organique , et libre affrontera  à nouveau les circonstances de la vie.

La présence aimante inconditionnelle dans le moment présent

Il est important d’apprendre à se détendre, d’être dans le moment présent, d’être en conscience car lorsque l’on est dans cet espace là , on est connecté à soi et on peut faire face à toutes les émotions , douleurs et blessures qui demandent à être nettoyer dans cet instant. C’est le travail spirituel intérieur que nous devons faire. Chaque couche émotionnelle qui nécessite une guérison doit être traitée dans son propre ordre et à son propre moment, lorsque nous nous sentons assez forts pour rester ouverts et vulnérables à ressentir et à être témoin de la douleur émotionnelle et du traumatisme qui est au cœur de la blessure.

Restez ouvert et disposé à traiter la douleur émotionnelle personnelle peut se produire pendant de longues périodes afin que l’empreinte émotionnelle et les résidus se libèrent complètement du corps. La douleur émotionnelle et les traumatismes sont comme une graine noire incrustée dans la mémoire cellulaire du corps. Chacune de ces graines émotionnelles a une durée de vie à partir des expériences accumulées qui ont rassemblé ce thème émotionnel particulier.

La résistance à la guérison crée la souffrance

Les personnes qui ne veulent pas changer, demeurer sur leurs acquis pendant ce changement planétaire se trouveront de plus en plus mal à l’aise, extrêmement pressurisées et malheureuses.

Notre travail est de démanteler les forces sombres auxquelles nous sommes soumis au travers de la guérison de nos blessures et traumas non-guéris. Car c’est par ces failles qu’elles nous interfèrent et nous asservissent.

Nous devons prendre la responsabilité pour notre libération et guérison de faire notre travail intérieur concernant nos blessures. Cela nous permet de gagner en centrage, en ancrage, en lumière, et donc de pouvoir avoir accès à des dimensions plus subtiles de nous même et synthétiser cela dans notre corps physique. Cette guérison doit s’effectuer ancrer dans notre corps physique. Cela améliore notre cohérence énergétique et nous permet de récupérer son Moi Essentiel.

Pour accompagner ce travail de guérison, il est important de développer l’amour inconditionnel pour soi et tout ce qui existe, cet amour dont nous avons manqué pendant notre enfance, cet amour dont nous nous sommes coupés de part nos blessures.

Cet amour , nous devons le réhabiliter en nous, cela permet de garder son cœur ouvert, aimant cela rend la transformation plus douce. Et ce Cœur aimant et ouvert fait partie intégrante de notre essence, de qui nous sommes.

Il ne s’agit pas de se juger, de se flagéler, il s’agit de prendre la responsabilité de sa propre guérison et d’avancer pas à pas vers sa propre guérison et libération de sa conscience. Cela peut prendre du temps, cela demande de développer de la discipline , de la patience car les mécanismes de l’égo mis  en place peuvent être longs à démanteler.

Mais je peux vous assurer qu’à un certain moment, la discipline n’en n’est plus une , cela devient une hygiène de vie.

Elle devient une nouvelle habitude de fonctionnement grâce à laquelle nous accédons à plus de paix , de liberté que cela devient naturel d’aller investiguer ses douleurs, ses blessures car à chaque palier de guérison, nous nous rapprochons de qui nous sommes et de notre Moi Essentiel jusqu’à ce que ce Moi essentiel devienne le capitaine de notre vie.

Avec Amour et Soutien

Carole

Récupérer son Moi Essentiel Carole M avril 2022