Se reconnecter à son Soi Divin

Se reconnecter à son Soi Divin, c’est démanteler ses programmes limitants et guérir ses blessures

C’est également se reconnecter à son âme, et recevoir sa guidance intérieure.

Et nous ne pouvons le faire qu’en démantelant en nous tous les conditionnements et croyances avec lesquels nous avons été programmé (tel un ordinateur) depuis que nous sommes nés et même dans nos vies antérieures.

Se reconnecter à son soi Divin

Retour à l’enfance

Toutes les programmations que nous avons intégré depuis l’avant naissance, enfance, adolescence que ce soit dans notre éducation, à l’école, dans notre société nous ont éloigné de qui nous sommes véritablement, de notre essence divine.

Car nous avons appris à rentrer dans des cases, faire les choses pour être reconnu, pour être aimé. Nous avons agi pour combler ce besoin d’appartenance, au détriment de notre propre réalisation basée sur le ressenti intérieur.

Par ailleurs, nous n’avons qu’à regarder nos familles, nous n’avons pas été éduqués, pour la plupart au sein de famille bienveillante où nous avons été écoutés, considérés tel que nous sommes. Nous avons appris à   réprimer nos émotions, nous déconnecter de nos propres sentiments et faire semblant pour plaire aux autres.

Un désalignement que vous êtes maître de modifier

Un désalignement que vous êtes maître de modifier

Tout cela a engendré beaucoup de blessures qui nous coupent de notre cœur et donc de notre âme car elles ont créé des mécanismes de défense qui nous font porter des masques. Et lorsque l’on porte des masques, nous ne sommes pas nous-même et donc notre perception de la réalité est faussée. Par conséquent, nous faisons des choix basés sur celle-ci et ces choix ne sont pas alignés avec notre âme.

Ce désalignement engendre des dualités intérieures, de la confusion mentale et de l’anxiété.

Pour la plupart, dans nos éducations, nous avons manqué tellement d’amour que nous sommes devenus des « mendiants de l’amour » et si nous ne changeons rien dans nos comportements, nous continuons à faire des choses pour plaire aux autres, pour faire plaisir, parce que la société dit qu’il faut être comme ça ou comme cela pour être reconnu socialement et nous subissons notre vie, car nous vivons pour les autres, avec la peur du regard des autres mais pas pour nous-même.

Du conditionnement à l’évolution

Tous ces conditionnement engendrent de la dépendance à des choses matérielles, à des relations qui ne nous remplissent pas, des addictions diverses et encore plus de doutes, de douleurs, de séparation intérieure et de mal être. Et quand on est mal à l’intérieur de soi, on crée du chaos à l’extérieur et dans nos relations, ce qui perpétue le mal être, les sentiments de culpabilité, de honte et cela devient un cercle vicieux.

Ces actes n’amènent pas au bonheur mais à la servitude et à la souffrance. Car le non alignement à notre âme perturbe notre équilibre physique , mental et émotionnel et donc spirituel et par conséquent ne nous permet pas de nous déployer, de trouver notre vrai place et d’être pleinement heureux dans notre vie.

Tout cela nous bloque dans notre évolution car nous voyons bien qu’il y a quelque chose qui ne va pas mais nous ne savons pas comment sortir de cela par manque de discernement et de connaissance de soi.

Du conditionnement à l'évolution

L’ouverture du Coeur et la notion du Monde des forces

Il est donc important de démanteler tous ces programmes, guérir nos blessures intérieures en développant les qualités du Cœur, c’est-à-dire l’Amour inconditionnel de soi car la porte de l’âme s’ouvre avec l’ouverture du Cœur.

Il y a par ailleurs, une notion énergétique à comprendre et intégrer mentalement qui n’est pas facile, c’est l’existence des forces auxquelles nous sommes soumis.

Nous vivons dans un Monde de forces, des forces positives et des forces négatives, c’est-à-dire des forces qui vont nous aider à évoluer et des forces qui vont nous détruire. Que nous en soyons conscients ou pas, nous sommes sans arrêt interférés par celles-ci. Ces forces négatives que j’appelle anti-vie nous interfèrent de par notre mental, via nos blessures.

Et selon les lois universelles, la nature de nos actions suivant les forces qu’elles vont servir vont avoir une conséquence sur notre corps tout entier et sur l’évolution de notre âme ou pas.

Ce qui veut dire que si nous faisons des actes non alignés à notre âme, nous allons marcher à contre sens de nous-même et nous amener dans des vibrations très basses, ce qui amenuise notre énergie vitale. 

Par exemple si nous entretenons un dialogue intérieur négatif vis-à-vis de soi, ou un ressassement, ou un comportement d’impulsivité ; notre énergie va être vampirisée d’une certaine façon par ces forces anti-vie de part des implants divers introduits dans notre corps de lumière.

L’importance du travail intérieur de guérison

La reconnexion à son Soi Divin passe par un travail intérieur de guérison de longue haleine, ce n’est pas une course où quelque chose que l’on achète. C’est quelque chose qui se vit et s’intègre jour après jour.

Et au fil du temps nous assimilons des compréhensions, des prises de conscience, ce qui nous permet de changer nos comportements, réharmoniser toutes les différentes dimensions de notre être soit notre corps physique, mental, émotionnel et spirituel et donc par conséquent change notre perception de la réalité, ce qui influencera tous les domaines de notre vie.

Ce qui veut dire que ce travail intérieur de guérison, d’évolution est long, qu’il demande du courage, de la patience et de l’implication personnelle en tout cas si telle est votre intention.

Et je suis très honnête là-dessus. Je ne peux pas faire tout à votre place. Je suis un guide, un enseignant et un facilitateur du Savoir Sacré.

Votre vie est unique, votre voie est unique, vous êtes UNIQUE.

Comme j’ai pu déjà l’indiquer, le travail intérieur de guérison demande de démanteler tous les programmes négatifs inconscients en nous, représentés par l’égo négatif ainsi que la guérison de nos blessures intérieures et différents traumas qui ont créé en nous des barrières amnésiques qui nous empêchent de nous connecter à notre Cœur, notre âme.

La guérison des blessures passe par le fait de s’ouvrir à ses vulnérabilités, de faire de la place à cela même si au début c’est inconfortable. Cela demande de s’ouvrir à ses zones d’ombre, en développant l’amour de soi plutôt que de les refouler comme nous l’avons appris dans notre passé. La guérison passe par 99% de nettoyage émotionnel. Et développer l’amour de soi et le pardon est essentiel car cela rend le travail intérieur plus doux et plus facile. Et la porte de l’âme s’ouvre en développant les qualités du Cœur.

Parallèlement, il est nécessaire d’apprendre à discipliner son mental afin de développer la paix intérieure et la conscience de soi dans l’instant présent par la pratique régulière de la méditation ou visualisation créatrice. Lorsque nous avons un mental calme, nous pouvons avoir davantage accès à ce qui se passe en soi et autour de soi. Et apprendre la maîtrise de ses pensées est essentiel car cela influence notre concentration et donc la direction de notre énergie. Cela « se muscle » petit à petit avec de bons outils et de la discipline.

Méditation - Aller dans le sens du courant
Aller dans le sens du courant

Aller dans le sens du courant

C’est dans un état de paix intérieure, où notre corps et notre mental sont calmes, où notre cerveau est relaxé, où notre énergie vitale circule de façon fluide, que nous expérimentons plus de facilité dans notre vie et que nous commençons à aller dans le sens du courant et donc que nous recevons plus de soutien spirituel-énergétique dans notre vie quotidienne. C’est ce qui est visé dans cette reconnexion à son Soi Divin.

Focus sur le travail intérieur qui vous libère

Car vouloir les choses à tout prix, forcer les choses avec impatience, ne rentre pas dans les souhaits de l’âme, c’est de l’égo négatif et ce n’est pas soutenu par le Divin.

Par ailleurs, ce travail intérieur de démantèlement et de guérison, nous devons le faire en développant l’amour inconditionnel de soi, cet amour compatissant que nous n’avons pas reçu dans notre enfance et que nous devons apprendre à nous donner plutôt que de nous juger. Nous devons devenir notre allié, apprendre à nous soutenir nous-même.

S’aimer véritablement, ce n’est pas seulement prendre soin de soi, manger correctement , prendre soin de son corps, c’est aussi apprendre à s’accepter tel que nous sommes avec nos qualités et nos défauts, accepter nos erreurs , nos zones d’ombre en développant l’amour inconditionnel de soi et le pardon. Ces comportements sains ouvrent la porte de notre Cœur et nous alignent à notre âme.

Toutes ces investigations nous permettent de découvrir tous les aspects de nous-même, ce qui améliore notre relation à soi et donc par conséquent notre relation aux autres.

Focus sur le travail intérieur qui vous libère

Ce travail de démantèlement et de guérison libère notre corps physique et permet de clarifier notre structure, ce qui favorise le dialogue avec notre conscience supérieure via notre âme. Cette reconnexion nous ouvre au divin en soi, notre Source intérieure qui n’est autre que Dieu à l’intérieur de soi. Ce qui veut dire que nous devenons libre et souverain car nous sommes auto-sourcés.

Et ce n’est pas un acte égoiste comme notre mental pourrait nous le faire croire, c’est un acte humain d’amour et de respect de soi. Et le véritable amour des autres ne peut pas s’effectuer sans avoir intégré l’amour de soi. Nous accepter tel que nous sommes et accepter les autres tels qu’ils sont, c’est l’amour inconditionnel.

Par conséquent, sur ce chemin, nous apprenons à nous connaître, nous respecter, exprimer notre vérité intérieure et vivre des relations plus authentiques.

Cela nous reconnecte à des valeurs humaines dont nous avons besoin pour nous reconstruire, nous réhabiliter et réhabiliter notre Humanité. Car l’action de nous aligner à notre âme, via notre Cœur, apporte notre contribution au Grand Tout. Et nous pouvons de par notre exemple donner aux autres l’envie d’en faire autant, car il n’y a pas de prix à être soi-même.

Alors que le fait de ne pas guérir nos blessures anciennes, nos comportements contre-productifs engendre de la souffrance intérieure et lorsque nous souffrons intérieurement, nous créons du chaos dans notre vie et dans nos relations, ce qui crée encore et encore des blessures et nous maintient dans la souffrance, la servitude et dans des boucles karmiques selon la loi de cause à effet ou loi du Karma.

Sur le chemin des souhaits de votre âme

Sur le chemin des souhaits de votre âme

Il est temps de se libérer de tout cela et il n’y a pas d’autre chemin que de prendre la responsabilité de la guérison de ses propres blessures et le démantèlement de ses comportements contre-productifs impulsés par ces forces négatives via notre égo négatif.

Il est temps d’être Soi, de s’ouvrir au Divin en soi. Il est temps de se libérer de la souffrance, il est temps de s’ouvrir à la Vérité de soi. Il est temps de redevenir le capitaine de votre véhicule qui est votre corps.

Et pour cela nous devons sortir de nos schémas limitants et inconscients pour redevenir pleinement conscients de nos actes . Et que ces actes soient le plus alignés possibles avec les souhaits de notre âme afin de nous réaliser pleinement dans notre vie, d’être qui l’on est véritablement et de se sentir libre.

Dans ces temps de grands changements planétaires, de grandes transformations qui peuvent générer peurs et inquiétudes, il peut être opportun si vous vous sentez guidé à le faire de participer à votre propre transformation et évolution pour votre plus haut bien. C’est ce que je vous souhaite du fond du Cœur.

Et sachez que nous sommes guidés et soutenus sur ce Chemin d’évolution.

Je mets au service d’autrui mon expérience, mes connaissances, des outils de développement personnel et j’utilise la kinésiologie, les soins énergétiques pour vous accompagner sur votre chemin de vie, vous reconnecter à votre âme et donc le sens de votre vie. 

Si cela résonne en vous, et bien je serai heureuse de participer à votre reconnexion à vous-même ainsi qu’à votre évolution comme je participe à la mienne.

Avec soutien et Amour.

Carole